L'oeuf source de vie


L'oeuf est un produit alimentaire complet, de haute valeur nutritive.
Il est composé de 65,6% d'eau, de 12,1% de protéines, de 10,5% de lipides, qe 0,9% de glucides et de 10,0% de minéraux


L'appareil génital de la poule

Il est facilement reconnaissable par l'éleveur sur une poule sacrifiée et en activité de ponte.
Il comprend;
- L'ovaire qui est formé d'environ 1900 ovules de même grandeur qui constituent ce qu'on appelle la grappe.
- L'ovule qui est un follicule mûr issu de la grappe ovarienne.
On rencontre généralement plusieurs ovules offrant un "jaune" de plus en plus volumineux suivant leur état d'avancement vers la ponte.
- L'oviducte qui mesure de 11 à 18 cm en période de repos sexuel, et peut mesurer 60 à 70 cm chez la poule en ponte.



Composition de l'oviducte

- Le pavillon ou infundibulum est fait d'un tissus de fibres musculaires lisses qui lui permet de se rapprocher de la grappe ovarienne pour y recevoir le follicule mur
- Le magnum est la partie glandulaire, long d'environ 35 cm, riche en cellules et sécrétant de l'albumine.
- L'ishme sécrète les membranes et est long de 8 à 10 cm.
- La glande coquillère ou utérus est longue de 12 cm environ et forme la coquille.
- Le vagin, conduit aussi long que l'utérus, riche en glandes à mucus. Il entoure l'oeuf d'une cuticule et l'achemine dans le cloaque.



L'appareil génital du coq

  Les organes mâles se composent de deux testicules situés dans la cavité abdominale, leur poids peut varier de 10 à 30 grammes à l'age adulte.
  De chaque testicule part un canal déférent qui amène les spermatozoïdes dans la partie supérieure du cloaque, au niveau d'une petite papille qui tient lieu chez le coq d'organe copulateur.
  La semence du coq est très concentrée; on trouve en effet deux millions de spermatozoïdes par millimètre cube.
  La spermatogenèse est fonction des saisons, le maximum est constaté en avril-mai, le minimum est enregistré en septembre-octobre.
  La taille des testicules joue également son rôle, elle est fonction de l'alimentation et du milieu.




Les mécanismes de la fertilisation et de la ponte

   L'oeuf pondu est formé par le vitellus ou jaune, follicule mûr qui, au moment où il est recueilli par le pavillon de l'oviducte peut être fécondé par un spermatozoïde. Il donne dans 95% des cas un oeuf fertile. Les différents ovules augmentent de volume par dépot du vitellus et arrivent en une dizaine de jours à leur volume normal. Après avoir passé 15 à 20 minutes dans le gavillon, l'oeuf séjourne environ 3 à 4 heures dans la partie supérieure de l'oviducte. Il y acquiert une partie de son albumine, les chalazes et les couches chalazifères.
  L'oeuf séjourne 1 h 15 dans l'ishme. Il reçoit l'albumine fluide, par osmose, à travers les membranes coquillères en formation.
  L'oeuf demeure ensuite 21 h dans l'uterus. Il est d'abord hydraté durant 6 h et enfin entouré de sa coquille. Cette dernière opération dure 12 h.
  Au total, cette formation de l'oeuf a duré 25 à 26 heures.


Le rythme de la ponte

  Les cycles de ponte, bien que différents pour chaque poule, sont assez réguliers. Les plus courants sont de l'ordre de:
- Un oeuf par jour pendant trois jours, puis repos d'un jour.
- Un oeuf par jour pendant sept jours, puis repos de deux jours.


L'expultion de l'oeuf

L'oeuf est expulsé, gros bout d'abord, par une contraction des muscles de l'abdomen coïncidant avec une dilatation de la partie terminale de l'oviducte.

Le coq et la ponte

 Chez la poule, la libération de l'ovule et son détachement de l'ovaire sont spontanés (chez la pigeonne la ponte est favorisée par la présence du mâle).
 En bref, la présence du coq n'est indispensable que si l'on désire mettre à couver les oeufs.





 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site