Maladies bactériennes

Botulisme
Etiologie; Le botulisme est une intoxication causée par l'ingestion de la bactérie "Clostridium botulinum ". On trouve cette bactérie couramment dans l'intestin des volailles et des oiseaux sauvages ainsi que dans la litière sale et épaisse, les aliments pourrissants et l'eau souillée dans les abreuvoirs.
Transmission: se fait par l'ingestion d'aliments contaminés, ainsi que par nécrophagie ( fait de manger des carcasses en putréfaction ), ou bien encore par l'ingestion d'asticots de la mouche bleue ayant accumulé la botuline.
Symptômes: paralysie flasque des muscles des pattes, des ailes, du cou et des paupières. Les poulets tombent dans un coma profond avec le cou et la tête tendus vers l'avant. La mort est subite due à un arrêt cardiaque.
Traitement et prévention: Les volailles affectées peuvent s'en remettre sans traitement. Il existe des traitements antibiotiques efficaces contre le botulisme. Le ramassage et la destruction des poules mortes est indispensable en prévention. Lutter contre les mouches bleues peut aussi réduire les risques d'épidémie


Entérite nécrotique
Etiologie: L'entérite nécrosante est une affection du tube digestif, qui touche principalement les jeunes poulets de deux à cinq semaines d'age. La bactérie "
Clostridium
perfringens" est omni présente dans le sol, la poussière, les matières fécales, les aliments et la litière, c'est aussi un hôte normal de l'intestin des poulets en bonne santé.
Causes de la maladie: La maladie survient le plus souvent à la suite d'une modification de la microflore intestinale, par un changement brusque de l'alimentation.
Symptômes: Le plus souvent les seuls signes sont une brusque mortalité, cependant on peut observer une prostration des sujets malades avec les plumes ébouriffées et les yeux fermés, l'inappétence ainsi qu'une diarhée de couleur foncée.
Traitement et prévention: Un antibiotique adapté peut être efficace au bout de cinq jours. Un retour à une alimentation normale et une acidification de l'eau de boisson aident à maitriser la bactérie.


Dermatite gangréneuse
Etiologie: La dermatite gangréneuse peut être associée à plusieurs bactéries soit seules ou en combinaison.
Causes : Cette maladie survient de façon épisodique et touche les jeunes poulets de quatre à seize semaines, dans les locaux chauds et humides.
Symptômes: Le premier signe est habituellement une forte mortalité, les poulets touchés sont déprimés et restent prostrés avant de mourrir dans les 8-24 heures. Des placards nécrotiques rougeatres et suintants puis crouteux sont remarqués, avec une chutte du duvet ou des plumes, surtout sur le dos et sous les ailes.
Traitements et prévention: La aussi un antibiotique est disponible ,le maintien d'une litière propre et sèche est primordial pour prévenir une telle maladie.

Omphalite

Etiologie: L'omphalite est une maladie caractérisée par le sac vitellin infecté, souvent accompagné du nombril non cicatrisé sur les poussins.
C'est infectieux mais non contagieux .
Causes: L'omphalite est liée à l'humidité excessive de l'incubateur et la contamination marquée des œufs à couver .

Symptômes
: La dépression, la chute de la tête, et le fait de se blottir près de la source de chaleur sont habituellement les seuls signes. Le nombril peut être enflammé et refuse de se fermer, produisant une tache humide sur le ventre. Une croûte peut être présente.
Prévention: La maladie est prévenue par un contrôle rigoureux de la température, l'humidité, et par la fumigation de l'incubateur.

Pasteurellose
Etiologie: La pasteurellose est une maladie infectieuse pourvue d'un fort pouvoir pathogène, très contagieuse due à la bactérie "pasteurella multocida" qui s'introduit dans l'organisme des oiseaux sauvages et domestiques et aussi appelée choléra aviaire.
Causes: Le pouvoir pathogène n'est pas facile à analyser, il s'agit en fait d'une toxi-infection, c'est à dire une maladie consécutive à l'ingestion d'aliments contaminés par des micro-organismes (bactéries, virus, parasites ou toxines secrétées par les micro-organismes). Elle peut aussi survenir au cours d'une maladie respiratoire mal soignée qui supprime les réactions de défense immunitaires, le stress en est aussi la cause, lors des manipulations ou un simple changement de poulailler.
Maladie plus souvent rencontrée en automne et en hiver, la bactérie résiste facilement dans les sols frais et humides.
La transmission se fait par contact direct,  le plus souvent par voie respiratoire et par la nourriture. Il n'existe pas de transmission par l'oeuf.
Symptômes: Il existe trois formes de choléra aviaire:
- La forme suraiguë qui correspond à une mort subite sans aucun signe avant coureur, le soir vous rentrez vos volailles en bonne santé et le lendemain matin vous les trouvez morts sous le perchoir, ces attaques surviennent le plus souvent la nuit . Cette forme frappe aux changements de lumière ( aurore, crépuscule ).Le traitement ne sert à rien dans la forme suraiguë vu que la mort est foudroyante
- La forme aiguë est déjà plus facile à diagnostiquer, on remarque une prostration avec perte d'appétit et une soif intense, mais le plus marquant est une diarrhée verte et blanche, et une coloration violacée de la crête et des barbillons. La mort survient dans les 48 heures si aucun traitement n'est donné.
Le traitement peut être efficace à l'aide d'antibiotique tel que l'oxytétracycline ( à condition de doubler la dose de base) et à l'aide de vitamines A et C , en isolant le sujet bien au chaud durant une semaine et en lui procurant une nourriture plus riche qu'à l'habitude.
Mais malheureusement un sujet guérit devient un porteur sain.
- La forme chronique qui est le résultat de la forme aiguë et qui se remarque par des abcès prononcés sur la crête et les barbillons. En général il est déjà trop tard pour réagir avec un traitement antibio ou autre.
 Prévention
: Une bonne gestion du poulailler est essentielle à la prévention Les rongeurs, qui sont souvent porteurs de "P multocida", doivent être exclus des poulaillers.

Pullorose
Etiologie:La pullorose est une maladie infectieuse causée par la bactérie "Salmonella pullorum". La maladie touche principalement les poussins et la jeune volaille.
Symptômes: on peut observer une perte d'appétit avec de la diarrhée et une respiration difficile, le poussin d'une grande faiblesse ne tarde pas à agoniser ou à mourrir.

La typhose aviaire est une maladie infectieuse de la volaille causée par la bactérie "Salmonella gallinarum". La maladie touche principalement les poulets adultes ou en pleine croissance.
Symptômes: une baisse de ponte, une perte d'appétit accompagnée de diarrhée, une forte fièvre et un faible taux d'éclosion.
Transmission: les modes de transmission les plus fréquents sont le contact avec des oiseaux infectés et la transmission de la poule aux poussins par le biais des œufs. La pullorose peut aussit être transmises par la nourriture, l’eau et la litière contaminés, ainsi que par le matériel d'élevage.
Prévention: éviter le contact avec les oiseaux sauvages, désinfecter le matériel utilisé dans le poulailler.
  Il n’existe aucun traitement pour l’une ou l’autre de ces deux maladies maladies



            















 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site